LogoAD petit

bouton recherche

Intervention de David HAMELIN, directeur de la plate-forme de services et de l'aide à domicile de Poitiers

Nos plateformes souhaitent s'inscrire dans les enjeux actuels du champ des services à la personne

1. La prochaine Loi favorisant l'adaptation de la société au vieillissement

Le mardi 9 septembre était examiné à l'Assemblée Nationale un projet de loi visant à favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. Celui-ci va dans le sens d'une amélioration de la prévention et de l'accompagnement de la perte d'autonomie.

Ce texte devrait entrer en application en 2015

Les 3 axes de la loi d'adaptation de la société au vieillissement : Anticiper, Adapter, Accompagner.

 

2. La Silver Economie

La Silver économie est l'économie dédiée à l'avancée en âge de nos sociétés.

Comme son nom l'indique la Silver Economie n'est pas un « marché » mais une « économie » transversale qui trouve des déclinaisons dans de nombreux marchés. Ainsi, à l'instar de la Green Economie, le vieillissement de la population est une véritable « lame de fond » qui va impacter tous les secteurs : loisirs, transport, alimentation, sécurité, santé, domicile, habitat collectif, assurance, assistance téléphonie, internet, sport...etc. Tous ces marchés sont déjà en train de s'adapter ou de se décliner sur des segments liés au vieillissement de la population et au bien-vieillir.

En France la filière Silver Economie s'est récemment structurée, alors que le phénomène mondial de vieillissement des populations est une réelle opportunité, porteuse de croissance et d'emplois.
La croissance attendue du PIB français issu de la Silver Economie est de 0,25% par an.

Le contrat de filière Silver économie a été élaboré entre juillet et novembre 2013 au sein d'un Comité de filière réuni autour de Gilles Schnepp, président directeur général du groupe Legrand.

 

Cinq groupes de travail (traitant des problématiques de simplification, de l'écosystème, de relations avec les acheteurs, les aidants, les utilisateurs et le grand public) ont contribué à sa rédaction sous l'égide du Comité de filière et de son bureau.

 

Le contrat de filière reflète la richesse et la diversité des acteurs qui ont collaboré à sa conception. Il constitue la première étape de la structuration et du déploiement de la Silver économie française.

 

3.  le Plan pour les métiers de l'autonomie

Lancé le jeudi 27 mars 2014 le Plan pour les métiers de l'autonomie a débuté par la signature avec les partenaires sociaux et leurs organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) de l'accord EDEC (Engagement pour le Développement de l'Emploi et des Compétences) pour les métiers de l'autonomie.

Cet EDEC « Autonomie » concrétise la première action du Plan pour les métiers de l'autonomie, inscrit dans le rapport annexé du projet de loi d'orientation et de programmation d'adaptation de la société au vieillissement, présenté le 9 avril en Conseil des ministres.

 

ñ Favoriser et accompagner le développement des métiers de l'autonomie, leur mixité, pour répondre à des besoins croissants tant en termes de services rendus à l'usager et qu'au niveau des territoires ;

ñ Engager la bataille de l'emploi, en contribuant le plus largement possible à l'effort de création d'emplois dans le secteur de l'accompagnement des personnes âgées et handicapées, secteur d'avenir tant les besoins vont croissants et le défi intergénérationnel qu'il porte est grand ;

ñ Favoriser le dialogue social, pour améliorer les conditions de travail, lutter contre la précarité des professionnels de l'autonomie, et mieux accompagner les parcours professionnels.

 

L'accord EDEC, soutenu financièrement à hauteur d'1,8 millions par l'État et signé par l'ensemble des grandes organisations professionnelles de l'Autonomie, quatre organisations syndicales représentatives au niveau national et les OPCA des branches, se compose de deux volets :

ñ Soutien à la fonction RH et au management des structures (démarche de GPEC, recrutement, mobilité,...), à l'attractivité et la mixité des métiers de l'autonomie ;

ñ Soutien à la professionnalisation, à la qualification et à la prévention des risques professionnels, grâce notamment à un renforcement de l'accompagnement de la VAE (validation des acquis de l'expérience).

Il s'agit de professionnaliser les aides à domicile, améliorer leurs conditions de travail, lutter contre leur précarisation, construire des parcours professionnels plus sécurisés et ainsi rendre plus attractifs les métiers de l'autonomie.

Enfin, le Gouvernement qui a fixé comme objectif général qu'un tiers de salariés, contre 12 % aujourd'hui, travaillent dans un métier mixte en 2025 engagera rapidement des travaux afin d'élaborer avec tous les acteurs concernés un Plan pour la mixité des métiers du grand âge qui sera présenté très prochainement.

 

 

Nos bureaux sont situés

14 Place de la Dauversière

49000 Angers


copyright médiapilote angers 2008